1% for Development fr | en
   

Reglamento del Fondo 1% para el Desarrollo

[Texto bilingüe inglés/francés]


STATUTES OF THE 1% FOR DEVELOPMENT FUND

These statutes were amended, on the proposal of the Management Committee of the Fund, by a two-thirds majority of Fund members, on 31 January 2008.

ARTICLE I

Nature - Status - Headquarters - Purpose

1. The 1% for Development Fund, hereinafter referred to as "the Fund", is a development-aid association voluntarily established in 1976 by individual staff members of organizations belonging to the United Nations system. It has been registered with the Geneva cantonal authorities on 8 December 2006.

2. The Headquarters of the Fund is in Geneva, Switzerland.

3. The objective of the Fund is to contribute to the international community's efforts in favour of development and progress throughout the developing world. To that end, the Fund is to offer international civil servants an opportunity to involve themselves personally in development issues by regularly contributing 1% or more of their net salary or pension to development activities and by taking part in the identification and oversight of the implementation of the projects supported by the Fund. The creation of the Fund reflects the desire of its members to put into practice, at their level, UN General Assembly resolution 2626 (XXV) of 24 October 1970.

ARTICLE II

Membership

1. The following persons may become members of the Fund:

  1. staff members or former staff members, of an organization belonging to the United Nations system;
  2. staff members or former staff members of any other international intergovernmental organization;
  3. members of the family of persons mentioned in subparagraph (a) or (b);
  4. individuals who do not belong to the above categories but share the same objectives, if the Management Committee accepts their membership application.

2. embership is subject to the contribution by each member of at least 1% of his/her monthly net salary or pension to the Fund.

3. Any member shall have the right to withdraw from the Fund on the understanding that amounts already contributed at the time of withdrawal will not be reimbursed.

ARTICLE III

Income - Expenditure

1. The income of the Fund will be derived from contributions of members and such donations as the Management Committee may decide to accept.

2. The funds thus received shall be used to support development activities in pursuance of the Fund's objectives. Such activities will be selected by the Management Committee and approved by the General Assembly of members.

3. The custody of any and all the funds and the maintenance of accounts thereof shall be the joint responsibility of the Treasurer and two other signatories of the Fund's accounts. Unless otherwise decided by the Management Committee, the President and the Secretary shall be the other two signatories.

4. The financial year of the Fund shall be from 1 January to 31 December.

ARTICLE IV

Administrative and supervisory organs

The administrative and supervisory organs of the Fund are:

ARTICLE V

The General Assembly

1. The General Assembly, composed of all members, is the governing body of the Fund.

2. An ordinary General Assembly shall be convened by the Management Committee twice a year, in January and June. Each ordinary General Assembly shall decide which projects submitted by the Management Committee shall be funded within the funds available and discuss any other business as appropriate.

3. At the June General Assembly each year the Management Committee will provide audited accounts and a report on the activities of the Fund for the preceding calendar year.

4. Convocations to the General Assembly, including the provisional agenda for the meeting, shall be sent to all members of the Fund by the Management Committee not later than two calendar weeks before the date of the meeting.

5. At the request of the Management Committee, or of at least one tenth of the members of the Fund, an extraordinary General Assembly to discuss one or more urgent item shall be convened by the Management Committee within one month of the initial request. The Management Committee shall send convocations to an extraordinary General Assembly to all members of the Fund not later than two calendar weeks before the date of the meeting.

6. Proposals or recommendations concerning financial expenditure by the Fund and management issues shall be circulated to all members of the Fund by the Management Committee at least two calendar weeks before the meeting.

7. A member who is absent from the General Assembly may give a proxy to a member who attends which includes the right to vote on his of her behalf. No member may receive more than three proxies for any General Assembly.

8. One-tenth of the registered members of the Fund shall constitute a quorum for General Assembly meetings. Proxies count for this purpose. If there is no quorum, a new General Assembly, for which no quorum requirement will apply, shall be convened within one month.

9. The General Assembly shall take its decisions by a simple majority of members present or represented and voting. Each member shall be entitled to one vote, regardless of the size of his/her contribution.

10. The President of the Management Committee shall open the meeting of the General Assembly and proceed immediately to the election of a Chairperson of the Assembly among members, other than Management Committee members, attending the meeting. The Chairperson of the Assembly shall direct the debates and settle any point of order.

ARTICLE VI

The Polling Officers

1. The June ordinary General Assembly foreseen under Article V paragraph 2 shall elect two Polling Officers, who shall serve a two-year term and be eligible for re-election.

2. The Polling Officers shall not concurrently be members of the Management Committee.

3. The Polling Officers shall accept candidacies from members of the Fund willing to serve on the Management Committee. The list of candidates shall be closed two weeks before the first General Assembly foreseen under Article V paragraph 2. The Polling Officers shall distribute such a list of candidates to all Fund members at least three days before the meeting. They shall also ensure that paper copies of the list are available at the General Assembly meeting for voting purposes.

4. The Polling Officers may be called upon to organize votes on matters placed before a General Assembly, as described in Article V paragraphs 7 and 8, or to perform other voting functions at the request of the Management Committee.

5. In the event of resignation of one or both Polling Officers, the Management Committee may appoint members, outside the Committee, to fill out these vacancies, subject to confirmation by the subsequent General Assembly. The same procedures shall apply in the absence of candidacies to serve as Polling Officers.

ARTICLE VII

The Management Committee

1. The Management Committee shall consist of at least 12 members, who shall designate from among themselves a President, a Vice President, a Treasurer, a Secretary and any other officers that the Management Committee may deem necessary for its terms of office.

2. The members of the Management Committee shall be elected for a two-year term in accordance with Article VI, paragraph 3, and they may be re-elected. The election shall take place at the General Assembly of January of the year in which renewal of members of the Management Committee is due. Members of the Fund, within the meaning of Article II of the Statutes, may stand for election to the Management Committee.

3. The Management Committee shall meet at least quarterly. A majority of the members shall constitute a quorum. In its deliberations, the Management Committee shall endeavour to reach its decisions by consensus. In the absence of a consensus, decisions shall be adopted by a simple majority of members present and voting. Each member shall have one vote.

4. The provisional agenda of each Management Committee meeting shall be circulated to members of the Committee in advance of the meetings.

5. A record of decisions of the meetings shall be submitted to Committee members for approval, and the approved records shall be made available to all members.

6. The Management Committee shall be responsible to the General Assembly. The Management Committee will collect and administer funds, make proposals to the General Assembly for the distribution of such funds, implement the decisions of the General Assembly, organize fund-raising activities and promote the 1% for Development Fund objectives.

7. The Management Committee may designate committees or working groups, composed of Management Committee members and, as judged advisable, other members of the Fund, with the mandate to carry specific tasks (project evaluation, follow up of funded projects, promotional activities, etc.) and report back to the Management Committee.

8. Furthermore, the Management Committee may allocate funds to a project without prior approval by the General Assembly under the following conditions:

  1. An allocation covering an extension of a project already approved by the General Assembly, the implementation of which is considered urgent by the Management Committee prior to the next General Assembly;
  2. The allocation may not be made less than one month before any General Assembly;
  3. The total amount that may be allocated to such a project shall not exceed SFR 20,000; and
  4. The General Assembly shall be informed about the new allocations at its following session.

9. The President shall be the principal officer and the legal representative of the Fund. He/She shall chair all meetings of the Management Committee, shall supervise and control all Fund's activities and, in general, shall perform all duties incident to the office and such other duties as may be assigned to him/her by the Management Committee, by the General Assembly or by these Statutes.

10 The Vice-President shall replace the President in the latter's absence and shall perform such other duties as may be assigned to him/her by the President or by the Management Committee.

11. The Treasurer shall maintain accounts, make them available to the Auditors as directed by the Statutes and provide quarterly written reports to the Management Committee. He/she shall deposit all funds in accounts approved by the Management Committee, and shall maintain a reserve amounting to at least 8,000 Swiss francs to cover extraordinary expenses not related to the funding of projects or other regular expenses of the Fund. The individuals responsible for custody of the funds, as described in Article III.3, shall be authorised to make payments. The signatures of two cosignatories shall be required for any disbursement of funds.

12. The Secretary shall keep the minutes of the meetings and the official book of records, shall maintain a roster of the Fund's members and in general perform all duties incident to his/her office and such other duties as may be assigned to him/her by the President or by the Management Committee.

13. If a member of the Management Committee resigns, a new member may be co-opted to complete the term of office, unless the Management Committee falls below a total membership of at least 7, in which case an extraordinary General Assembly will be convened to hold general elections. The Polling Officers will organize the elections following the process set out in Article VI.3.

ARTICLE VIII

The Auditors

1. The June General Assembly of the year shall elect from among the members of the Fund two auditors to audit its accounts. The auditors, elected for a period of two years, shall be eligible for re-election. Members of the Management Committee shall not be eligible as auditors.

2. Audits shall take place once every year and their results shall be reported in writing to the June General Assembly of the Fund.

ARTICLE IX

Amendment of the Statutes

The General Assembly may amend the Statutes. Proposed amendments shall be submitted to the members of the Fund at least two weeks before the meeting at which they are to be discussed. Amendments of the Statutes shall be approved by a two-thirds majority of members present or represented and voting, and shall enter into force immediately.

ARTICLE X

Dissolution of the Fund

1. The Dissolution of the Fund, on the proposal of the General Assembly or the Management Committee, shall be decided at an Extraordinary General Assembly in accordance with the procedure described in Article IX.

2. In the event of dissolution of the Fund, the Extraordinary General Assembly that approves the dissolution shall direct the Management Committee to liquidate the Fund, to wind up its current business and to report to a final General Assembly. Any remaining assets shall be used for development purposes, as directed by the General Assembly, provided that available assets shall be fully allocated to a not-for-profit institution, pursuing an objective similar to that of the association and benefitting from an income tax exoneration. The assets shall not, under any circumstance, be given back to the founding members of the association or to members, nor used, in part or in totality, for their profit in whatever manner.



STATUTS DU FONDS 1% POUR LE DÉVELOPPEMENT

Ces statuts ont été amendés, sur proposition du Comité de gestion du Fonds, à la majorité des deux-tiers des membres du Fonds en date du 31 janvier 2008.

ARTICLE I

Nature - Raison sociale - Siège - But

1. Le Fonds 1% pour le Développement, ci-après dénommé " le Fonds ", est une association bénévole d'aide au développement établie en 1976 par des membres du personnel d'organisations appartenant au système des Nations Unies. Il a été enregistré auprès des autorités du Canton de Genève en date du 8 décembre 2006.

2. Le Fonds a son siège à Genève, Suisse.

3. L'objectif du Fonds est de contribuer aux efforts de la communauté internationale en faveur du développement et du progrès dans les régions du monde en voie de développement. A cet effet, le Fonds a pour but d'offrir aux fonctionnaires internationaux l'opportunité de s'investir personnellement dans les problèmes de développement, en consacrant régulièrement un pour-cent ou plus de leur salaire net ou pension à des activités de développement et en prenant part à l'identification et la supervision de l'exécution des projets soutenus par le Fonds. La création du Fonds répond au désir de ses membres de mettre en pratique, à leur niveau, la résolution 2626 (XXV) de l'Assemblée générale des Nations Unies du 24 octobre 1970.

ARTICLE II

Membres

1. Les personnes suivantes peuvent devenir membres du Fonds :

  1. tout membre du personnel ou ancien membre du personnel d'un organisme du système des Nations Unies ;
  2. tout membre du personnel ou ancien membre du personnel d'autres organisations internationales intergouvernementales ;
  3. les membres des familles des personnes visées aux alinéas (a) et (b) ;
  4. d'autres personnes qui ne font pas partie des catégories de membres susmentionnées mais qui partagent les mêmes convictions, à condition que le Comité de gestion accepte leur demande d'adhésion.

2. La qualité de membre est conditionnée par l'allocation par chaque membre d'au moins 1% de son salaire net mensuel ou de sa pension nette mensuelle au Fonds.

3. Tout membre du Fonds peut s'en retirer étant entendu qu'il ne lui sera pas possible de demander le remboursement des cotisations déjà versées avant sa demande de se retirer du Fonds.

ARTICLE III

Recettes - Dépenses

1. Les recettes du Fonds proviennent des contributions reçues des membres, ainsi que d'autres contributions que le Comité de gestion déciderait d'accepter.

2. Les fonds ainsi recueillis sont utilisés dans le but de soutenir des activités de développement en vertu des objectifs du Fonds. Ces activités sont sélectionnées par le Comité de gestion et approuvées par l'Assemblée générale des membres.

3. La garde de tous ou partie des fonds et le maintien d'une comptabilité sont sous la responsabilité du Trésorier et deux autres signataires du compte du Fonds. A moins qu'il n'en soit décidé autrement par le Comité de gestion, les deux signataires sont le Président et le secrétaire.

4. L'exercice financier du Fonds va du 1er janvier au 31 décembre.

ARTICLE IV

Organes de gestion et de contrôle

Les organes de gestion et de contrôle du Fonds sont:

ARTICLE V

L'Assemblée générale

1. L'Assemblée générale, composée de tous les membres, est l'organe suprême du Fonds.

2. Une Assemblée générale ordinaire est convoquée par le Comité de gestion deux fois par an, en janvier et en juin. Chaque Assemblée générale décide quels projets soumis par le Comité de gestion doivent être financés dans la limite des fonds disponibles et de discuter, si nécessaire, toute autre question.

3. A chaque Assemblée générale de juin, le Comité de gestion met à disposition les comptes apurés et un rapport sur les activités du Fonds couvrant l'année précédente.

4. Les convocations à l'Assemblée générale, avec y compris l'ordre du jour provisoire, sont envoyées par le Comité de Gestion à tous les membres du Fonds au plus tard deux semaines civiles avant la date de la réunion.

5. A la demande du Comité de gestion, ou d'au moins un dixième des membres du Fonds, une Assemblée générale extraordinaire doit être convoquée par le Comité de gestion, dans le mois qui suit la demande initiale, afin d'examiner un ou plusieurs points urgents. La convocation à l'Assemblée générale extraordinaire doit être envoyée par le Comité de gestion à tous les membres du Fonds au plus tard deux semaines civiles avant la date de la réunion.

6. Des propositions ou recommandations ayant trait aux dépenses du Fonds ainsi qu'à des questions de gestion sont mises à disposition à tous les membres du Fonds, par le Comité de gestion, au moins deux semaines civiles avant la date de la réunion.

7. Un membre qui n'est pas présent à l'Assemblée générale peut donner une procuration à un membre présent à l'Assemblée qui l'autorise notamment à voter à sa place. Aucun membre ne peut recevoir plus de trois procurations pour une Assemblée générale.

8. Le quorum pour les réunions de l'assemblée générale est constitué par un dixième des membres du Fonds. Les procurations sont prises en compte dans ce pourcentage. Si le quorum n'est pas atteint, une nouvelle Assemblée générale, pour laquelle il n'y a pas nécessité d'atteindre le quorum, doit être convoquée dans le mois qui suit.

9. L'Assemblée générale prend ses décisions à la majorité simple des membres présents et représentés ayant voté, quelque que soit le niveau de leurs contributions au Fonds.

10. Le Président du Comité de gestion ouvre les réunions de l'Assemblée générale et fait immédiatement procéder à l'élection d'un président ou d'une présidente de l'Assemblée provenant des membres autres que les membres du Comité de gestion présents à la réunion. Le Président de l'Assemblée dirige les discussions et tranche toute motion d'ordre.

ARTICLE VI

Les scrutateurs

1. L'Assemblée générale de juin visée au paragraphe 2 de l'article V élit deux scrutateurs pour deux ans, éligibles pour une nouvelle réélection.

2. Les scrutateurs ne peuvent pas être membres du Comité de gestion.

3. Les scrutateurs reçoivent les candidatures des membres du Fonds souhaitant siéger au Comité de gestion. La liste des candidats doit être clôturée deux semaines avant la première Assemblée générale visée par le paragraphe 2 de l'article V. Les scrutateurs fournissent cette liste de candidats à tous les membres du Fonds au moins trois jours avant la réunion. Ils/elles doivent s'assurer que des copies imprimées de la liste sont disponibles à la réunion de l'Assemblée générale en vue du vote.

4. Les scrutateurs peuvent être appelés à organiser des scrutins sur les questions dont a été saisie une Assemblée générale, tel que décrit dans les paragraphes 7 et 8 de l'article V, ou d'accomplir, à la demande du Comité de gestion, d'autres fonctions liées au vote.

5. En cas de démission d'un ou des deux scrutateurs, le Comité de gestion est autorisé à désigner des membres, en dehors du Comité, en remplacement du ou des scrutateurs démissionnaires, pour autant que ce choix soit confirmé par l'Assemblée générale suivante. Les mêmes procédures s'appliqueront dans le cas où il n'y aurait pas de candidatures pour les postes de scrutateurs.

ARTICLE VII

Le Comité de gestion

1. Le Comité de gestion se compose d'au moins douze membres qui désignent parmi eux un Président, un Vice-président, un Trésorier, un Secrétaire et tous autres responsables que le Comité de gestion juge nécessaire à l'exécution de son mandat.

2. Les membres du Comité de gestion sont élus pour un mandat de deux ans, conformément au paragraphe 3 de l'article VI, et peuvent être réélus. L'élection doit avoir lieu à l'Assemblée générale de janvier de l'année durant laquelle le renouvellement des membres du Comité de gestion est requis. Les membres du Fonds, dans le sens indiqué dans l'article II des statuts, peuvent faire acte de candidature lors de l'élection des membres du Comité de gestion.

3. Le Comité de gestion doit se réunir au moins une fois par trimestre. Une majorité des membres constitue le quorum. Lors de ses délibérations, le Comité de gestion doit faire au mieux afin que les décisions soient prises par consensus. Dans l'absence d'un consensus, les décisions sont adoptées à la majorité simple des membres présents et votant. Chaque membre a droit à un vote.

4. L'ordre du jour provisoire de chaque réunion du Comité de gestion est mis à disposition des membres du Comité avant les réunions.

5. Le procès verbal des décisions doit être soumis aux membres du Comité pour approbation, et les décisions approuvées doivent être mises à disposition à tous les membres.

6. Le Comité de gestion est responsable devant l'Assemblée générale. Le Comité de gestion collecte et administre les fonds, soumet des propositions à l'Assemblée générale pour l'utilisation de ces fonds, exécute les décisions de l'Assemblée générale, organise des activités de recherche de fonds et promeut les objectifs du Fonds 1% pour le développement.

7. Le Comité de gestion peut mettre en place des comités ou groupes de travail, composés de membres du Comité de gestion et, si ceci est jugé désirable, d'autres membres du Fonds, dont le mandat est d'exécuter des fonctions spécifiques (évaluation des projets, suivi des projets financés, activités promotionnelles, etc.) et d'en faire rapport au Comité de gestion.

8. De plus, le Comité de gestion a le pouvoir d'allouer des fonds à un projet, sans l'accord préalable de l'Assemblée générale, pour autant que soient remplies les conditions ci-après:

  1. L'affectation est destinée à l'extension d'un projet déjà approuvé par l'Assemblée générale, si l'exécution de ce projet est considérée comme urgente et ne peut attendre la décision de l'Assemblée générale suivante ;
  2. L'affectation ne pourra pas être effectuée durant le mois précédent toute Assemblée générale;
  3. Le montant total alloué à un projet ne peut pas dépasser 20.000 francs suisses; et
  4. L'Assemblée générale doit être informée de ces nouvelles affectations lors de sa session suivante.

9. Le Président est la principale autorité et le représentant légal du Fonds. Il/elle préside toutes les réunions du Comité de gestion, supervise et contrôle toutes les activités du Fonds et, en général, exécute toutes les fonctions liées à son poste et toutes autres fonctions qui lui seraient assignées par le Comité de gestion, par l'Assemblée générale ou par ces statuts.

10. Le Vice-président remplace le Président durant les absences de ce dernier, et exécute toutes fonctions qui lui seraient assignées par le Président ou le Comité de gestion.

11. Le Trésorier tient les comptes, les met à disposition des vérificateurs conformément aux présents statuts et fournit par écrit des rapports trimestriels au Comité de gestion. Il/elle dépose tous les fonds dans un compte agréé par le Comité de gestion, et maintient une réserve égale au moins à 8.000 francs suisses dans le but de couvrir des dépenses extraordinaires autres que pour le financement des projets ou autres dépenses usuelles du Fonds. Les personnes responsables de la garde des fonds, conformément à l'article III.3, sont autorisées à effectuer des paiements. La signature de deux cosignataires est requise pour tout déboursement des fonds.

12. Le secrétaire établit les procès verbaux des réunions, maintient un registre ainsi qu'une liste des membres et, en général, effectue toutes activités relatives à ses fonctions et toutes autres tâches qui lui seraient assignées par le Président ou le Comité de gestion.

13. Si un membre du Comité de gestion démissionne, un nouveau membre peut être coopté pour le reste de son mandat, à moins que le nombre total de membres du Comité de gestion ne soit inférieur à au moins sept. Dans ce dernier cas, une Assemblée générale extraordinaire sera convoquée dans le but de nouvelles élections. Les scrutateurs organisent les élections conformément aux procédures indiquées dans l'article VI.3.

ARTICLE VIII

Vérificateurs aux comptes

1. L'Assemblée générale de juin élit parmi les membres du Fonds deux vérificateurs appelés à vérifier les comptes du Fonds. Ces vérificateurs, élus pour une période de deux années, sont rééligibles pour une nouvelle élection. Les membres du Comité de gestion ne peuvent pas faire acte de candidature pour cette élection.

2. La vérification des comptes se fait une fois par année et les résultats sont communiqués par écrit à l'Assemblée générale de juin du Fonds.

ARTICLE IX

Amendement des statuts

Une Assemblée générale a le pouvoir d'amender les statuts. Les amendements proposés doivent être soumis aux membres du Fonds au moins deux semaines avant la réunion à laquelle ils seront discutés. Les amendements aux statuts doivent être approuvés par une majorité aux deux-tiers des membres présents ou représentés et votants. Ces amendements entrent en force immédiatement.

ARTICLE X

Dissolution du Fonds

1. Le Fonds peut être dissous, sur proposition de l'Assemblée générale ou du Comité de gestion, lors d'une Assemblée générale extraordinaire conformément aux procédures prévues à l'Article IX.

2. En cas de dissolution du Fonds, l'Assemblée générale extraordinaire qui aura approuvé la dissolution, chargera le Comité de gestion de conclure les activités en cours et d'en faire rapport à l'Assemblée générale. Tout actif disponible devra être alloué à des projets de développement, suivant les souhaits de l'Assemblée générale, étant toutefois entendu qu'il sera entièrement attribué à une institution d'intérêt public poursuivant un but analogue à celui de l'association et bénéficiant de l'exonération de l'impôt. En aucun cas, les biens ne pourront retourner aux fondateurs physiques ou aux membres, ni être utilisés à leur profit en tout ou partie et de quelque manière que ce soit.


Agradecimientos Actualizada 26.8.11 por webmaster@onepercentfund.net.